Date(s)

5 octobre 2024
au 5 novembre 2024

Lieu

Paris
16, rue du Perche, 75003 Paris, Galerie Olivier Waltman

La sculpture sur bois de Mykolas Sauka interroge une société en mutation constante, où le rapport au corps, au genre et à l'image envahit de champ de la représentation visuelle mais ne saurait faire l'économie d'une introspection et d'une expression des sentiments.

L’exposition de Mykolas Sauka La Chambre d’enfant plonge dans un univers aussi fascinant que dérangeant, qui explore les méandres de la psyché humaine et du monde qui nous entoure. Sous un titre innocent se cache un univers à l’ambivalence assumée, où un voile de pureté semble nimber les messages multiples des œuvres exposées. Les corps déformés et énigmatiques qui peuplent cet espace captivent le regard et amplifient le contraste entre l’apparente sécurité suggérée par le titre et la réalité étrange et complexe qui se révèle aux visiteurs. En pénétrant dans cette “chambre”, nous nous confrontons à nous-mêmes, à nos peurs et à nos fragilités héritées de l’enfance, réalisant que notre subconscient accepte parfois l’étrangeté comme une évidence. Le sculpteur sonde le vivant en travaillant le bois avec une technique traditionnelle. Inspiré par l’art religieux et ses représentations symboliques – votives – des corps et des organes, il explore les thèmes de l’altérité, de la déformation, de la transformation. La sculpture sur bois de Mykolas Sauka interroge une société en mutation constante, où le rapport au corps, au genre et à l’image envahit de champ de la communication visuelle mais ne saurait faire l’économie d’une introspection et d’une expression des sentiments.

Site web de l'évènement

Galerie Olivier Waltman, Šiuolaikiniai meno projektai

Mykolas Sauka, artiste, et Julija Palmeirao, commissaire de l’exposition

Galerie d’images